L’architecte I.M Pei

La lumière est la clé

« Autrefois, les architectes japonais s’efforçaient sans relâche de construire leurs bâtiments en harmonie avec leur environnement et les paysages alentours. Je ne veux évidemment pas les imiter mais je veux respecter la pensée des Japonais, leur culture et leurs traditions. »

« Je dis en toute certitude que la clé du succès de l’architecture est la lumière ».

Origines, formation et carrière

I.M. Pei est connu comme étant l’architecte sino-américain le plus couronné de succès du 20ème siècle. Ses travaux sont toujours des œuvres de référence dans le monde du 21ème siècle et sont même parvenues dans certains cas à symboliser la culture des pays dans lesquels elles sont situées.

Pei est né en Chine en 1917 au sein d’une famille aisée, propriétaires fonciers depuis des générations. La famille s’installa dans la concession française de Shanghai lorsque Pei était enfant, ce qui lui permit d’être exposé à la culture et à l’éducation occidentale. Sa mère lui enseigna la culture chinoise et son grand-père imprégna en lui les vertus confucianistes. Un oncle était propriétaire du célèbre Lion Grove Garden, dont les rochers aux formes étranges auraient plus tard une influence sur son architecture, tout comme son penchant pour la recherche de la vérité inspirée du Taoïsme. Parti pour les Etats-Unis d’Amérique (USA) à l’âge de 17 ans pour étudier l’architecture à l’Université de Pennsylvanie, Pei change tardivement d’orientation pour suivre un cursus en ingénierie au « Massachusetts Institute of Technology » (MIT) à Boston, avant de finalement revenir aux études d’architecture au MIT. Pei attribue sa sensibilité esthétique à l’influence sophistiquée de la haute société de Cambridge où le campus du MIT est situé.

Après avoir été diplômé du MIT en 1940, Pei travailla comme dessinateur de moteurs dans la société d’ingénierie de Boston, Stone & Webster avant de commencer un master à la Harvard Graduate School of Design. L’un de ses professeurs de Harvard était une des figures majeures du mouvement moderniste, Walter Gropius. Mais Pei doutait que le modernisme puisse devenir un style international et commença à prendre conscience de la possibilité d’adapter le modernisme à la diversité culturelle.

Après avoir obtenu son diplôme et être revenu en Chine, Pei décida que la connaissance du secteur immobilier serait vitale et repartit donc aux USA pour travailler pour le géant de l’immobilier Webb and Knapp. Il commença alors à travailler sur le réaménagement urbain dans les USA de l’après-guerre, influencé par les travaux de Mies van der Rohe qui était célèbre pour ses structures en acier et verre. La détérioration de la situation politique en Chine qui déboucherait bientôt sur la Révolution culturelle, conduisit Pei à rester aux USA dont il devint citoyen en 1954. En 1960, il fonda I.M Pei & Associates (plus tard renommé I.M Pei & Partners en 1965).

En 1967, Pei dessina le Centre national de la recherche atmosphérique à Boulder, Colorado. Les formes sculpturales et géométriques du projet marquèrent le début de sa libération du style d’architecture de Mies van der Rohe. Le projet fut un tournant dans sa carrière, Pei étant fut alors acclamé comme « Le magicien de la géométrie ».

En 1964, Pei fut choisi pour dessiner la Bibliothèque présidentielle et le musée John F. Kennedy. Le fait d’avoir remporté ce projet renforça l’image de Pei et le conduisit également à réaliser certaines de ses œuvres les plus célèbres. Parmi elles nous pouvons citer le « East Building » de la Galerie nationale d’art à Washington, et le design de la pyramide de verre créée à l’occasion de la rénovation du musée du Louvre à Paris. L’approche de Pei dans l’expression de l’histoire et de la culture d’un pays au travers de formes gracieuses et sophistiquées se poursuivit dans ses travaux suivants comme le musée Miho, le musée Suzhou, le musée de l’histoire Allemande et le musée de l’art Islamique au Qatar.

Les réussites de Pei ont été rendues possibles grâce à sa capacité exclusive de découvrir les meilleurs éléments de la culture et de l’histoire. En tirant parti des technologies les plus avant-gardistes des différentes époques, Pei a créé une architecture moderne, élégante et en a fait des œuvres d’art sophistiquées.

略歴

1917
中国・広東で生まれる
1940
マサチューセッツ工科大学卒業
1946
ハーバード大学デザイン学部大学院修了
1948-55
Webb&Knappのディレクターを勤める
1955
Pei Cobb Freed&Partners(旧I.M.Pei&Partners)設立

主な作品

1967
国立大気研究センター(コロラド州 ボルダー)
1968
エバーソン美術館(ニューヨーク州 シラキュース)
1973
コーネル大学ハーバート・F・ジョンソン美術館(ニューヨーク州 イサカ)
1976
マサチューセッツ工科大学ラルフランドー化学工学ビルディング(マサチューセッツ州 ケンブリッジ)
1977
ダラス市庁舎(テキサス州 ダラス)
1978
ナショナル・ギャラリー東館(ワシントン)
1979
ジョン・F・ケネディ図書館(マサチューセッツ州 ボストン)
1981
ボストン美術館西館(マサチューセッツ州 ボストン)
1989
中国銀行(香港)
1989
モートン・H・メイヤーソン・シンフォニーセンター(テキサス州 ダラス)
1990
神慈秀明会ベルタワー「ジョイ・オブ・エンジェルス」(滋賀 信楽)
1993
フォー・シーズンズ・ホテル(ニューヨーク)
1993
ルーブル美術館ピラミッド(パリ)
1995
ロックン・ロール・ホール・オブ・フェーム・アンド・ミュージアム(オハイオ州 クリーブランド)
1997
MIHO MUSEUM(滋賀 信楽)
2001
中国銀行本店(北京)
2003
ドイツ歴史博物館(ベルリン)
2006
グラン・ドュック・ジャン近代美術館(ルクセンブルグ キルヒベルグ)
2006
蘇州博物館(中国 蘇州)
2008
イスラム美術博物館(カタール ドーハ)
2012
MIHO美学院中等教育学校 チャペル(滋賀 信楽)

主な受賞

1976
トーマス・ジェファーソン記念 建築部門賞
1979
アメリカ建築家協会(AIA) ゴールドメダル
1983
プリツカー賞
1989
高松宮殿下記念世界文化賞
2003
スミソニアン協会 ナショナルデザイン賞
2006
アーウィン・ウィッカート財団 東洋西洋文化賞