Concept

Un Shangri-La réel

Le musée Miho a ouvert en novembre 1997 au sein de la beauté naturelle et luxuriante des montagnes de Shigaraki, préfecture de Shiga. La collection lancée par sa fondatrice Mihoko Koyama (1910-2003) a été designée pour atteindre son objectif de « promouvoir la beauté, la paix et la joie au travers de l’art ». Elle comprend un grand nombre d’œuvres d’art japonaises qui côtoient celles de cultures anciennes comme l’Égypte, l’Asie occidentale, la Grèce, Rome, l’Asie du sud-est et la Chine.

L’accès au musée a été conçu par l’architecte I.M. Pei, célèbre pour certaines œuvres comme la pyramide de verre du musée du Louvre à Paris. Les visiteurs empruntent une allée bordée de cerisiers, traversent un tunnel puis passent un pont avant d’arriver au musée. Le design fut inspiré par l’utopie éthérée décrite dans Taohua Yuan Ji ( La source aux fleurs de pêcher ), une œuvre chinoise antique écrite par Tao Yuanming. Cette œuvre raconte l’histoire d’un pêcheur qui erre dans une grotte après avoir été attiré par le parfum d’une forêt de pêchers en fleurs. A l’autre bout de la grotte, il découvre un village idyllique où les habitants qui vivent dans la joie et l’allégresse l’accueillent chez eux.

Le musée Miho a été conçu comme une version réelle de ce village. Nous espérons que vous aimerez le mélange harmonieux de la beauté naturelle, de l’architecture, de l’art et de la nourriture qu’il vous offre sur un fond vibrant de couleurs saisonnières.

Voir le film

Grandes étapes du musée Miho

1997
Ouverture du musée ; Takeshi Umehara est nommé premier directeur du musée.
Le musée est exploité par la Shumei Culture Foundation.
2000
Hiroo Inoue est nommé directeur du musée.
2005
Toshio Tsuji est nommé directeur du musée.
2006
Le nombre de visiteurs atteint un million.
2007
Dixième anniversaire de son ouverture
2010
“Miho Grandama—Arte della Luce” exposition spéciale présentée pour commémorer le 100ème anniversaire de la naissance de la fondatrice.
2014
Le nombre de visiteurs atteint deux millions.
2016
Isao Kumakura est nommé directeur du musée.